Participation Citoyenne en savoir plus

                         

         

 

 

 

                                    La « Participation citoyenne »  

La sécurité : Une priorité pour les habitants et le Maire!

Mise en place dans des communes pouvant être touchées par la délinquance , elle consiste à associer des habitants volontaires à la sécurité de leur commune. Ce dispositif les encourage a adopter une attitude solidaire , préventive, attentive, fraternelle et a informer les forces de l’ordre (la Gendarmerie Nationale) et le Maire (Police Municipale) de faits particuliers ou d’agissements jugés suspects.

Ex : Information rapide de tous crimes ou délits. Vols, incivilités. Signalement de véhicule ou d’individu suspects, d’agissements douteux (démarcheurs, etc..),escroqueries, violences physique, surveillance des maisons des voisins ,etc.

Partenariat et solidarité.

Initiée en 2006, la participation citoyenne instaure une coopération dans une commune. En contribuant  à  la sécurité du quotidien qui relève de la responsabilité de l’État, les citoyens deviennent les alliés des forces de l’ordre . Actuellement , environ 4380 communes ont signé un protocole, en lien avec leur Préfecture et la Gendarmerie Nationale.

Une adhésion  bénévole , volontaire et réelle.

La délinquance évolue constamment .Il faut donc redoubler de vigilance. Fort-Mahon-Plage a privilégié la cohésion, le partage d’informations et le bien vivre ensemble. Cette commune de 1200 habitants a été une des premières dans le département a adhérer à ce concept de vigilance. Le Maire qui a trouvé des volontaires référents  motivés,  a connaissance des informations, de l’évaluation et l’adaptation du dispositif.

Le Recueil et le retour d’informations.

La création de  référents par zone lesquels assurent le contact entre la gendarmerie et les habitants. Le référent doit être en relation avec un maximum de personnes, avoir un œil averti et signaler tous les faits qui paraissent suspects constatés ou signalés. Le renseignement est une des missions premières de la gendarmerie. Comme l’on dit , il vaut mieux prévenir que subir. Les référents sont associés à la diffusion de  l’information et à son retour auprès de leurs voisins.

A Fort-Mahon-Plage notamment pour les nouveaux habitants , les informations sur les zones et les coordonnées des référents sont disponibles en  Mairie.

L’action du référent est citoyenne et préventive : La sensibilisation ou  l’information, ce  n’est  pas de la délation.

Vigilant mais pas Vigile ! Les référents n’ont  aucun pouvoir ni de prérogatives relevant des forces de l’ordre (patrouilles, intervention, etc..) Ils doivent être précis dans le recueil des premières informations (type de véhicule, immatriculation, couleur, descriptif physique et vestimentaire d’individus suspects, direction prise etc..), afin de faciliter l’action des gendarmes.

Renforcement d’autres actions et dissuasion.

Les opérations « Tranquillité Vacances » – la Vidéo protection – Une signalétique aux entrées de la commune.

Participation mais aussi animation.

Réunions régulières ou spécifiques des référents en Mairie avec la Gendarmerie Nationale et la Police Municipale.

Réunions publiques avec le concours des gendarmes et distribution de documents ou de brochures prodiguant des conseils de vigilance sur des thématiques spécifiques.

Sur le site Internet de la Mairie : Une information sur le dispositif et des communications ponctuelles de la gendarmerie.

Effets induis.

Une proximité accrue entre les élus et la population- Des contacts et des échanges performants entre les forces de l’ordre et la population – Le lien social,  la solidarité de voisinage voire  l’esprit civique , se trouvent renforcés entre les habitants.

Conclusion.

La mise en place de référents ne leur confère aucune priorité ni obligation !… La Gendarmerie Nationale est votre premier interlocuteur. Si vous le désirez notamment en cas d’urgence, 24H/24H, même si vous n’avez pas le numéro de la brigade (à noter sur votre portable), le 17 est à votre écoute !..