Une aventure intime et spirituelle à laquelle il est difficile de

rester indifférent, que l’on soit croyant ou non.

Si ce nouveau long-métrage présente la foi comme un chemin possible vers un renouveau de la vie, c’est surtout la force de la fraternité qui lui donne toute son intensité… La Prière, contrairement à ce que ce titre pouvait laisser craindre, est une chronique à hauteur d’homme, modeste, ancrée dans un destin résolument terrestre…

Plutôt que l’histoire d’une âme, la Prière est donc d’abord l’aventure d’un corps traversant plusieurs états. Un corps blessé, intoxiqué, tumultueux, qui apprend peu à peu à se calmer.

  Comment ce corps à bout deviendra un corps debout, réconcilié, qui se remet en marche et trouve son élévation spirituelle ? Telle est toute la trajectoire scénaristique de ce film de renaissance, de salut et de résilience…

Ce qui importe, c’est d’aller mieux, de retrouver son chemin, et peu importe par quel versant on attaque l’ascension… Passionnant !

Les prochains Vendredis du Vox: Un homme et une femme dans le cadre de la thématique vintage, La Révolution silencieuse en VO, Borg/Mc Enroe en VO, Everybody knows en VO.