Zone de Rencontre

Mise en place d’une zone de rencontre 20 kmh

En agglomération, les zones de rencontre cherchent à faire cohabiter de manière apaisée dans un même espace les piétons et les véhicules, mais également à permettre le développement de la vie locale. Elles existent depuis plusieurs années en Suisse et en Belgique.

Le décret n° 2008-754 du 30 juillet 2008 a introduit les zones de rencontre dans le droit français.
Qu’est-ce qu’une zone de rencontre ?
 Section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers.

Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules.

La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km/h.

Toutes les chaussées sont à doublesens pour les cyclistes,

sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police.

Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. » (article R 110-2 du code de la route)

L’essentiel à retenir sur la zone de rencontre

Les piétons peuvent circuler sur la chaussée et ont la priorité sur les véhicules, à l’exception du tramway

tous les véhicules peuvent y circuler (voiture, vélo, bus…), mais ceux motorisés ne peuvent excéder une vitesse de 20 km/h

le stationnement et l’arrêt des véhicules motorisés ne sont possibles que sur les espaces aménagés à cet effet

le double-sens cyclable est instauré dans les voies à sens unique (sauf dispositions contraires).