« Les Vendredis du Vox » le 24 Novembre à 18h30

« THE SQUARE »

Film suédois de Ruben Östlund (2h22)

Palme d’Or au festival de Cannes.

Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle

Östlund ose, dÉrange, secoue… Sa camÉra est

un lance-flammes !

Le plus difficile n’est pas de se mettre d’accord sur des valeurs

communes, mais d’agir en accord avec celles-ci !

The Square se présente comme une magistrale satire de notre monde, une nouvelle foire aux vanités où l’on verrait se fracasser en mille morceaux de désuétude et d’hypocrisie l’intégralité des codes sociaux censés régler le quotidien d’une grande ville occidentale.

Le spectacle est réjouissant…  Sur une musique guillerette et ironique, le réalisateur aligne les tics de l’époque et, si les ridicules ne manquent pas, on les avait rarement montrés avec une telle alacrité !

The Square, qui fait semblant de régler son compte à l’art contemporain, est en fait un jeu de massacre tout-terrain. Le film  joue sur plusieurs tableaux, à la fois critique d’une revigorante ironie du monde de l’art, de la bonne conscience bobo, de l’égoïsme ambiant, de la tyrannie du clic et du buzz. Il ne faut pas se leurrer, si l’on s’amuse beaucoup, on rit par moments un peu jaune car, à travers ce petit monde étriqué, un miroir nous est tendu : de Christian, on a forcément quelques traits !

A voir, absolument.

Pour rire… De nous, notamment !

Bande Annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19574320&cfilm=248683.html

Les prochains vendredis du Vox : Diane a les épaules, Les Oubliés : reprogrammation, M de Sara Forestier